AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Patrick Pettigrow [ACCEPTÉ] ~ Poufsouffle (5e année)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patrick Pettigrow
PNJ - Trame Terminée
PNJ - Trame Terminée
avatar

∎ Localisation : Bristol
∎ Humeur : déterminé
∎ Vie Sociale : Neville Londubat : dieu vivant (dans les songes, papa adoptif)
Annah Jones : prof préférée (ben oui, j'aime les dragons)
Diane Rivera : amante (mais purement platonique hein)
Molly II : amie (on s'voit en cachette et ça m'excite)


MessageSujet: Patrick Pettigrow [ACCEPTÉ] ~ Poufsouffle (5e année)   Mer 12 Juin - 22:13



   
COPYRIGHT BY




NOM: PETTIGROW
PRÉNOM: Patrick Janus
SURNOM: Traître, traîtrillon, rat, raton…
DATE DE NAISSANCE: 2 juin 2004
AGE: 15 ans et demi
NATIONALITÉ ET ORIGINE:
(pays d'origine + sang mêlé, né moldu...?)anglaise, sang-mêlé
BAGUETTE:Châtaignier, avec du crin de licorne, 26, 5 cm, souple
ANNÉE: 5ème année
PARTICULARITÉ: Tente de devenir animagus
TIC: se frotte parfois les mains
AVATAR: James Bradley



Pour chacun vous préciserez le Nom, Prénom, Date de Naissance, sorcier(e) ou non, une courte histoire de leur vie, une vive description physique si nécessaire, son métier actuel, ses études (Dans quelle maison le Choixpeau les a-t-il envoyé ?) et leur situation actuelle (marié, divorcé, travail toujours ou pas....)

~> LE PÈRE: Paul Pettigrow, né le 31 mai 1967, frère du tristement célèbre Peter Pettigrow, cracmol, n’est jamais allé à Poudlard, contrairement à son grand frère. N’a eu que de petits boulots médiocres, ne nécessitant pas de baguettes magiques. Toujours marié à sa femme, il a actuellement 52 ans. Ressemblant à son grand frère, il est plutôt petit, avec des dents proéminentes et un regard fuyant. Cependant, ses yeux bleus sont très intenses, presque hypnotiques.

~>LA MÈRE: Gwenola Littlestar, née le 15 octobre 1973, irlandaise, cracmol elle aussi, qui a rencontré son futur mari dans une réunion de  « sorciers sans pouvoirs ». Bien plus grande que son mari, elle accuse la même blondeur, les mêmes couleurs d’yeux, et elle jouit d’une certaine beauté. Fier de ses origines irlandaises et soutien sans failles de son fils. Toujours désireuse de se dépasser, elle officie comme botaniste, ayant gravi courageusement les échelons de ce métier exigeant, et le tout sans baguette ! Actuellement âgée de 46 ans.

~> LES FRÈRES ET SŒURS : Un seul frère, Phelan « petit loup » Pettigrow, âgé de 10 ans.

(~> LES ONCLES ET TANTES :) Peter Pettigrow était son oncle. Il était le héros de la famille… jusqu’en 1997.









20 lignes minimum !
L’histoire de Patrick Pettigrow commence six ans avant sa naissance. Ses parents s’étaient mariés, Paul Pettigrow, frère du héros Peter, qui avait reçu l’Ordre de Merlin à titre posthume, avait épousé la belle Gwenola Littlestar.

Ses parents n’auraient jamais dû se rencontrer, et pourtant, le hasard faisait bien les choses. Etre cracmol est quelque chose de rare, surtout si on considérait qu’être sorcier était déjà rare.  De ce fait, les « sorciers sans pouvoirs » comme ils préfèrent s’appeler, se réunissent pour parler de leurs difficultés à s’intégrer dans les deux mondes, sorcier comme moldu, où personne n’avait vraiment sa place. Gwenola a dû quitter son Irlande natale pour assister à une de ses rares réunions, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle a détonné ! Elle poussait les autres cracmols à se surpasser, à se montrer, à ne pas avoir honte de leur condition mais au contraire, d’en être fiers et de le revendiquer ! Bref, de gagner sa place dans le monde sorcier en se battant si nécessaire ! Paul Pettigrow l’a approuvé, rappelant une nouvelle fois le glorieux sacrifice de son frère, mort contre l’infâme Sirius Black. Un petit homme d’apparence médiocre s’était dressé contre l’ennemi numéro un du monde sorcier, alors si lui avait pu se dresser contre le Mal, tout était possible, même pour des cracmols !
Cette réunion s’est terminée par un dîner entre l’idéaliste irlandaise et son nouveau converti, et quelques mois plus tard, ils se marièrent.

1997, l’année sombre a débuté, et Peter Pettigrow s’est révélé, non seulement vivant, mais aussi mangemort ! Un des responsables de la deuxième vie de son maître, le traître qui a vendu la famille Potter et mis en prison un innocent, son meilleur ami en plus ! L’infamie était tombée sur la famille Pettigrow, surtout après la victoire du Survivant sur Lord Voldemort.

Paul ne s’en releva pas. La volonté de fer de son épouse ne suffit pas à lui faire remonter la pente. Leur projet de fonder une famille s’arrêta net, Paul ne voulait pas transmettre son nom synonyme de traitrise et d’opprobre, et il avoua même à sa femme qu’il ne l’aurait jamais épousé s’il avait su avant.

Et pourtant, par accident, à moins qu’il ne s’agisse d’un coup de poker de la part de Gwenola,  Patrick naquit, le 2 juin 2004. Il était de signe Gémeaux, son deuxième prénom fut donc Janus, le dieu aux deux visages. L’idée que détenait sa mère était que ce fils allait relever le nom de famille de son père, qu’il allait laver l’affront. Ainsi, la famille Pettigrow aurait deux visages : celui du Mal avec Peter, et celui du Bien avec Patrick.

Le jeune Patrick grandit dans l’amour de sa mère, et la bienveillance un peu craintive de son père. Ses deux parents avaient un comportement si différent ! Son père rasait les murs, ne se présentait jamais, alors que sa mère, imposante par sa taille surtout pour des petits yeux d’enfant, clamait haut et fort qu’elle était « madame Pettigrow ». si l’enfant ne comprenait pas pourquoi les gens les fuyaient, voire les insultait, on ne put le lui cacher lorsqu’il avait huit ans. Il s’était fait attaquer par des jeunes sorciers, qui avaient osé le traiter de rat, de raton, le tout pendant cinq bonnes minutes. En colère, l’enfant avait déclenché un sort involontaire en transformant la voix des enfants en couinement de rat. Cela n’avait duré que quelques secondes, mais suffisamment pour que les petits sorciers paniquent.

Patrick et Gwenola ne s’étaient pas attendus à ce que leur petit soit un « sorcier avec pouvoirs ». La lettre de Poudlard allait forcément venir. Paul Pettigrow n’avait pas le choix. Il devait tout lui raconter.

Beaucoup de choses s’expliquaient pour l’enfant, mais avec son bon sens d’enfant, il disait « mais pourquoi moi ? Je n’ai rien fait. Je ne suis pas son fils. Je ne le connais pas ! Je ne sais même pas à quoi il ressemble !» De cet oncle qui faisait son malheur, l’enfant désirait savoir le plus de choses possibles. Réticent, Paul finit par lui donner le plus d’informations possibles, encouragé par Gwenola. Cela servit de thérapie pour le père, qui se sentait mieux. Son fardeau était en quelque sorte, divisé par deux.

Gwenola apprit à son fils de solides connaissances en botanique et en potions, dans la perspective de son admission à Poudlard. Elle l’encouragea également à ne pas se laisser faire, et à toujours rester fier. Patrick promit.

La lettre de Poudlard arriva. Très angoissé, mais n’en laissa rien paraître, l’enfant monta dans le train, et il  attendit de ne plus du tout voir ses parents sur le quai pour se laisser aller et pour pleurer.

Curieusement, ses deux premières années ne furent pas les plus difficiles. A onze et douze ans, on ne connaissait pas forcément l’Histoire de Poudlard et les évènements d’il y a plus de vingt ans. Le plus difficile fut l’admission de plus en plus de descendants des anciens amis de l’Oncle. Bien sûr, il y avait Ted Lupin et Victoire Weasley, mais Patrick était un peu jeune pour vraiment s'en soucier. Par contre, il ne pouvait ignorer les Weasley et surtout les Potter.
Vers le milieu de la Troisième Année, les insultes se multipliaient et parfois les coups bas. Mais si Patrick avait des aspects de son père, comme la discrétion, il avait le caractère de sa mère, il n’hésitait pas à rendre coup pour coup et à tenter de se faire respecter. Si ce n’était pas par les notes, ça le sera par les sorts !
Lors de sa Quatrième Année, Patrick se demandait si son destin n’était pas lié à celui de cet oncle si tristement célèbre. Traître, traîtrillon, rat, raton, combien de fois avait-il entendu ces mots ? L’adolescence avait fleuri, et l’esprit de révolte aussi. Il ne pouvait se détacher de cet encombrant héritage ? Alors, il allait le porter fièrement. Au grand désespoir de son père, il prit comme animal de compagnie… un rat ! Il le nomma Silver, en référence à la main d’argent de son oncle, et n’hésita pas à l’amener partout où il allait, répétant ce nom à qui voulait l’entendre, et tentant maladroitement d’aller voir du côté des fils de mages noirs. C’est aussi à cette époque qu’il se décida à honorer son talent en Métamorphose pour tenter de devenir animagus ! Prendre la décision était une chose, mais réussir était une autre. Il comprit vite qu’il lui faudrait un entraînement de forcené et plusieurs années pour réussir. Qu’à cela ne tienne ! Sa décision était prise. C’est aussi là qu’il tenta d’entrer dans l’équipe de Quidditch en tant que batteur. Il était si plein de rage qu’il avait désespérément envie de cogner sur quelque chose. Alors, autant que cela serve !

Mais la Cinquième Année arriva, l’année des BUSES, et son esprit de travailleur acharné voulant prouver qu’un fils de cracmols et neveu d’un rat pouvait réussir, se redéclencha. Sur une pente dangereuse l’année précédente, il remonta à un très bon niveau en Botanique et Potions, la métamorphose restant sa matière préférée. Par contre, il était tellement mauvais en DCFM et en Sortilèges, qu’il désespérait de réussir à arracher un Acceptable aux BUSES.
Le SCM lui plaisait, mais cela dépendait beaucoup des créatures étudiées, il trouvait cette matière très… aléatoire.
A propos de matière aléatoire, le domaine féminin ne le laisse pas de marbre. A quinze ans et demi, les hormones font leurs œuvres, et voilà ce cher Patrick qui est confronté à un problème auquel il n’avait jamais pensé avant. Quelle fille pourrait bien accepter de sortir avec un  Pettigrow ?

Les évènements récents ? Oui, comme tout le monde, il en avait entendu parler. Il savait que certains élèves en avaient attaqué d’autres, sans raison apparente. Il sait qu’on murmure que telle personne savait de telle personne qu’un mage noir était de retour, et que l’évasion massive d’Azkaban servait à alimenter la nouvelle armée du nouveau mage noir… à moins qu’il ne s’agisse d’un fou de plus qui ait tout ouvert… à moins que la consanguinité de certaines familles de sorciers provoquait la folie ? Bref, rien de très précis. Les BUSES, les filles et le quidditch d’abord, on verra ensuite !
A moins que la réalité le rattrape avant terme…













Pour les 6ème et 7ème années seulement

• Sortilèges:
• Défenses contre les forces du mal:
• Métamorphose:

• Potions:
• Botanique:
• Soins aux créatures magiques: (Facultatif)

• Divination: (Facultatif)
• Arithmancie: (Facultatif)
• Rune: (Facultatif)

• Histoire de la magie:
• Étude des Moldus:
• Astronomie: (Facultatif)




15 lignes minimum !
Patrick a dû s’endurcir très vite. Son père, naguère si fier de son grand frère, est devenu fuyant, ce qui a donné à Patrick une mauvaise image paternelle. Cependant, il aime sa famille, ses parents comme son petit frère, et fait tout pour ne pas reproduire le schéma familial. Obstiné et caractériel, il n’hésite pas à répondre à ceux qui crachent sur son nom, et Merlin sait qu’ils sont nombreux ! Il manie souvent l’ironie et l’autocritique à cause du complexe d’infériorité qu’il tente par-dessus-tout de combattre. Il a décidé très tôt, influencé par sa mère, de laver l’honneur de la famille, il s’investit à fond dans les études pour combler son léger déficit en puissance magique, et pour se défendre face  aux mages noirs et à tous ceux qui le méprisent. Ce poids sera-t-il trop lourd à porter pour lui ? Parfois, il se laisse aller au découragement.
Bravache mais studieux, discret tant qu’on ne le cherche pas, il cache sa terrible gêne d’être face à Ted Lupin et aux héritiers Potter, partagé entre la terrible impression qu’il est responsable du malheur de leurs parents, et qu’il aurait pu, lui aussi, porter un nom prestigieux si son oncle n’avait pas trahi. Ce sentiment d’injustice et de honte peut se transformer en haine de ses héritiers qui ont tout, face à lui qui n’a rien. Mais paradoxalement, cela peut aussi se traduire en volonté de les protéger, pour réussir là où son oncle a échoué.
Physiquement, Patrick tient de ses deux parents : blonds aux yeux bleus tous les deux, Pettigrow n’avait que peu de choix. Plus grand que son père, environ 1 m 70, il a heureusement un physique qui tire plus de sa mère, avec des traits plus gracieux, même s’il a hérité d’une mâchoire un peu carrée et d’incisives légèrement proéminentes, qu’il cache généralement en ne souriant que les lèvres pincées et en mettant sa main devant sa bouche lorsqu’il rit. Patrick devient un bel homme, sa volonté de donner de lui-même sculpte son corps qu’il tente de muscler pour ne pas hériter de la bedaine de son père.









5 lignes minimum !
Patrick a un goût prononcé pour les filles, même si c’est assez récent, mais il n’a, à l’heure actuelle, jamais eu de petite amie. Son nom n’aide pas et il refuse de le cacher.
Scolairement : Optimal en Métamorphose et Botanique EE en Potions, des notes variant de A à EE en SCM et en Histoire de la Magie mais des notes en dessous de la moyenne dans les autres matières.

Désireux de laver l’honneur de la famille, Patrick se situe du côté du Bien. Mais il possède un côté sombre, qui s’est réveillé en Quatrième Année. Réussira-t-il à faire taire cette petite voix qui lui souffle qu’il n’y a que du côté du Mal qu’il sera peut-être respecté ? Ou sa volonté sera-t-elle plus forte que les préjugés qu’ont les autres (élèves comme adultes) du nom de Pettigrow ?









Comment avez-vous connu le forum ?: (Cochez la case qui convient)

• Top site [x]
• Forum de Pub []
• Bouche à oreille []
• Autres []
• Si autres, précisez :
Depuis combien de temps faites-vous du RP ?Depuis quelques années déjà, ma bonne dame !

MOT DE PASSE : OK (Rose)

Une dernière remarque ? Je sais que les « héritiers inventés »de personnages principaux (Potter, Weasley, Granger, Dumbledore, etc.) sont refusés mais je suis content que mon perso soit accepté tout de même puisque mon personnage n’est pas vraiment un « héritier », il n’est que le neveu d’un personnage somme toute secondaire, généralement détesté, peu glorieux, et il porte cet « héritage » comme un poids. De plus, les familles de sorciers sont limitées, quoi de plus normal que de porter le nom d’une de ces familles (pour le plus grand malheur de mon perso qui s’en serait bien passé) ^^ ?


Dernière édition par Patrick Pettigrow le Jeu 13 Juin - 6:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annah Jones
Professeur De Métamorphose
Professeur De Métamorphose
avatar

∎ Humeur : Mauvaise dernièrement
∎ Vie Sociale : Compliquée, multiple, paradoxale et controversée

MessageSujet: Re: Patrick Pettigrow [ACCEPTÉ] ~ Poufsouffle (5e année)   Mer 12 Juin - 23:28

Perso, ta fiche me va très bien Patrick, il y a juste une petite chose qui me chicotte -> Le mot de passe n'est pas complet (Roh c'est dommage de pas être validé juste pour ça, en tout cas bon courage pour dénicher le reste dans le règlement. Tu verras, c'est pas bien dur Wink)

Après j'te validerais, promis Razz

________________________________________________
Mlle Jones/Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick Pettigrow
PNJ - Trame Terminée
PNJ - Trame Terminée
avatar

∎ Localisation : Bristol
∎ Humeur : déterminé
∎ Vie Sociale : Neville Londubat : dieu vivant (dans les songes, papa adoptif)
Annah Jones : prof préférée (ben oui, j'aime les dragons)
Diane Rivera : amante (mais purement platonique hein)
Molly II : amie (on s'voit en cachette et ça m'excite)


MessageSujet: Re: Patrick Pettigrow [ACCEPTÉ] ~ Poufsouffle (5e année)   Jeu 13 Juin - 6:47

S'agit-il du trèfle ?

Oui, c'est dommage de ne pas être validé juste pour ça, mais c'est le règlement !

*Patrick en mode délire on*

"Au fait, le règlement stipule aussi que tu doives jouer au poker les yeux bandés et sur un pied"

Oups! Pas facile du tout, ça !

"Et que tu douves bâtir un temple en l'honneur d'Annah et la vénérer comme une princesse qu'elle est."

Vous êtes sûrs que c'est dans le règlement, ça ?

"Oui, oui, lignes invisibles, dernier paragraphe à droite."

Je me disais bien que j'aurais dû lire ce passage !

*Patrick en mode délire off*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Weasley
Serdaigle 3e année
Serdaigle 3e année
avatar

∎ Localisation : Dans les ennuis jusqu'au cou ! Pour changer
∎ Humeur : Tourmentée
∎ Vie Sociale : Riche et compliquée ! (voir ma fiche de liens)


MessageSujet: Re: Patrick Pettigrow [ACCEPTÉ] ~ Poufsouffle (5e année)   Jeu 13 Juin - 9:07


Re-Bienvenue Patrick ^^,

J'ai validé ton Mot de passe. Wink

Elle est cool ta fiche, j'ai beaucoup aimé.


________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Annah Jones
Professeur De Métamorphose
Professeur De Métamorphose
avatar

∎ Humeur : Mauvaise dernièrement
∎ Vie Sociale : Compliquée, multiple, paradoxale et controversée

MessageSujet: Re: Patrick Pettigrow [ACCEPTÉ] ~ Poufsouffle (5e année)   Jeu 13 Juin - 11:18

Je ne suis pas contre cette histoire de temple, c'est un très bon article de règlement... Very Happy

Rooooh bon ça va x] je te valide, le choixpeau ne va pas tarder.

________________________________________________
Mlle Jones/Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annah Jones
Professeur De Métamorphose
Professeur De Métamorphose
avatar

∎ Humeur : Mauvaise dernièrement
∎ Vie Sociale : Compliquée, multiple, paradoxale et controversée

MessageSujet: Re: Patrick Pettigrow [ACCEPTÉ] ~ Poufsouffle (5e année)   Jeu 13 Juin - 12:14

Bon, on en a un peu discuté avec le Staff et puisque tu projette de devenir animagus, j'ai quand même décidé de te faire passer un petit test (pour bien m'assurer que tu ais compris ce que ça implique ^^)



Devenir Animagus, c'est un travail de plusieurs années et Patrick l'a bien compris... Mais ce n'est pas que ça. Il parait même que la potion d'animae, celle qui enclenche le processus, la première transe et lie le sorcier à son totem aurait parfois de nombreux effets secondaires, en plus d'être difficile à obtenir légalement. D'ailleurs, en parlant de l'obtenir... Comment devrait-il s'y prendre exactement ?

Dans ce RP, Patrick réfléchis aux moyens qui pourraient lui permettre d'atteindre son but dans l'avenir. Fais-nous part de quelques unes de ses hypothèses (qui n'ont pas besoin d'être longues.)

Bon test. Wink

________________________________________________
Mlle Jones/Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick Pettigrow
PNJ - Trame Terminée
PNJ - Trame Terminée
avatar

∎ Localisation : Bristol
∎ Humeur : déterminé
∎ Vie Sociale : Neville Londubat : dieu vivant (dans les songes, papa adoptif)
Annah Jones : prof préférée (ben oui, j'aime les dragons)
Diane Rivera : amante (mais purement platonique hein)
Molly II : amie (on s'voit en cachette et ça m'excite)


MessageSujet: Re: Patrick Pettigrow [ACCEPTÉ] ~ Poufsouffle (5e année)   Jeu 13 Juin - 18:48

« Je serai animagus ! »

Ben voyons… Plus facile à dire qu’à faire ! Ce qui s’est passé dans cette tête de révolté de quatorze ans n’était pas difficile à comprendre : il était dans sa période « dark ». Notre jeune obstiné s’était lancé ce défi par bravade, pour ressembler à ce maudit Pettigrow que personne, oh non personne, ne pourrait envisager de prendre comme modèle.

Rappelons que sous sa forme de rat (un des pires animagus qui puisse exister, on ne peut pas dire que cet animal sentait le courage à des kilomètres), Peter Pettigrow s’est enfui après avoir tué treize personnes, rendant Sirius coupable aux yeux de la Loi, puis est resté treize ans en rongeur avant de rejoindre son maître, le Lord Noir. On oublie assez facilement qu’à l’origine, il était devenu animagus pour être solidaire avec son loup-garou d’ami, Remus Lupin. L’enfer est pavé de bonnes intentions…

Patrick Pettigrow se rendait-il compte de l’affreux précédent qui rendait sa quête quasi-impossible à justifier ? Oui. Se rendait-il compte qu’objectivement, devenir animagus ne servait pas à grand-chose ? Oui. Que cela serait difficile et prendrait plusieurs années ? Non…

Patrick était dans l’optique que si son oncle, réputé faible et de peu de talents, avait réussi en cinquième année, pourquoi ne réussirait-il pas à en faire autant ? Non, à faire mieux que lui, réussir en début de cinquième année ! Non, encore mieux, à la fin de sa quatrième année !

Et pourquoi pas en un jour, pendant qu’on y est ..?

Patrick était entré, sans le savoir, non pas dans la Quatrième dimension, mais dans un monde pire : l’âge bête.

Pourtant, ce n’était pas un novice en métamorphose, loin de là ! Ses notes étaient toujours coincées entre EE et O, il était un des plus talentueux de sa promotion. Oui, incontestablement, il brillait, et devenir animagus était dans ses cordes, s’il continuait dans cette voie.

Plein de détermination, il dévora les rares ouvrages de la Bibliothèque qui en faisait référence. L’ennui c’est que la plupart des auteurs qui écrivaient sur ce sujet n’étaient pas animagus. On frôlait le ridicule ! C’était comme si un auror venait expliquer le travail de botaniste !

Après six mois de recherches plutôt infructueuses, et d’efforts tout aussi infructueux de se mettre « en contact avec la nature », de « l’entendre respirer » ou même de « réveiller la bête qui sommeillait en chacun de nous », Patrick faillit renoncer. Son coup de tête s’était transformé en vraie résolution d’un adolescent borné qui refusait de lâcher l’affaire en tapant du poing.  Fort heureusement, il avait un peu mûri dans sa réflexion, et avait lu dans un ouvrage qu’une potion précise, la potion d’animae, était essentielle, voire indispensable pour espérer se transformer. C’est grâce à cette potion que l’animal-totem était dévoilé, et cela permettait de se concentrer sur l’animal en question sans devoir s’entraîner au bord de l’étang (au cas où on deviendrait animagus-poisson) ou loin de tout chat (dans le cas possible où Patrick aussi se transformerait en rat).

Patrick réfléchit longtemps sur les moyens de se procurer cette potion. Il se mit même à écrire une liste pour mieux songer.

1. Demander à ma chère prof de métamorphose, accompagné d’une mèche de ses cheveux.
Point positif : En tant que professionnelle de la métamorphose, elle ne pourrait refuser ça à un de ses meilleurs élèves.
Point négatif : elle refusera sûrement, n’en voyant pas l’utilité et trouvant cette quête de très mauvais goût.

2. Fouiller dans la réserve du prof de potions.

Point positif : un bon coup d’adrénaline, et même si je fais chou blanc, je suis sûr qu’il y aura d’autres potions intéressantes, comme la Felix Felicis qui pourraient m’aider à obtenir la potion en l’utilisant avant de demander à la prof de métamorphose.
Point négatif : Je risque fort de me faire attraper, me prendre une sévère retenue, voire être exclu du collège,  et adieu mon projet !

3. Aller dans les endroits peu fréquentables du chemin de Traverse pour acheter une potion d’occasion.
Point positif : mon nom, pour une fois, pourrait m’ouvrir des portes.
Point négatif : la soi-disant potion d’animae pourrait être au pire du poison mortel, au mieux une autre potion sans aucune valeur. Le quartier est peu connu pour son honnêteté.

4. La faire moi-même !
Point positif : j’ai de solides connaissances en potion, ma mère pourrait m’aider, et ce sera plus sûr et plus discret.
Point négatif : je trouve la formule comment ? Grâce à la proposition 2 ? Je demande au prof qui refusera pour les mêmes raisons que la proposition 1 ?

5. Demander à quelqu’un de confiance de me le faire, genre un(e) septième année qui a les mêmes projets que moi, ou qui serait prêt à faire un « échange de services »
Point positif : Plus sûr que la proposition 3 et avec moins de marge d’erreur que la proposition 4.
Point négatif : Je dépendrai de quelqu’un à qui je devrai un service, et actuellement je n’ai personne de confiance.


Patrick réfléchissait à toutes ses propositions. Tant qu’il n’avait pas pris de résolutions, il avancerait lentement dans sa quête d’animagus, mais pour l’instant il n’avait réussi à se décider pour aucun. La cinquième année avait débuté, Patrick intensifiait ses efforts en Métamorphose et en Potions, il lui arrivait d’éplucher les petites annonces juste au cas où. Mais pour l’instant, il ne possédait toujours pas la potion, le précieux sésame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annah Jones
Professeur De Métamorphose
Professeur De Métamorphose
avatar

∎ Humeur : Mauvaise dernièrement
∎ Vie Sociale : Compliquée, multiple, paradoxale et controversée

MessageSujet: Re: Patrick Pettigrow [ACCEPTÉ] ~ Poufsouffle (5e année)   Jeu 13 Juin - 21:38

Je le trouve super ton test Patrick Razz
Même si y'a aucune chance qu'un 7e année te fasse une potion d'Animae p'tit vilain moui

Bref, c'est cool, je valide, le choixpeau ne va pas tarder (cette fois ^^)

________________________________________________
Mlle Jones/Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le Choixpeau Magique
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Patrick Pettigrow [ACCEPTÉ] ~ Poufsouffle (5e année)   Jeu 13 Juin - 22:08

Alors vous, on peut dire que vous êtes quelqu'un d'obstiné. Votre endurance vous honore et elle est gage de réussite ! Vous monsieur, vous connaissez la valeur du travail et elle est d'importance, cela peut mener loin. Quels que soit les chemins empruntés das l'avenir, POUFSOUFFLE est faite pour vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Patrick Pettigrow [ACCEPTÉ] ~ Poufsouffle (5e année)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Patrick Pettigrow [ACCEPTÉ] ~ Poufsouffle (5e année)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of Poudlard (Le retour de Poudlard) :: POUR COMMENCER :: Votre fiche de présentation :: { Présentations acceptées }-