AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cid Manning [ACCEPTEE] ~ Serpentard (4e année)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cid N. Manning
Serpentard 4e année
 Serpentard  4e année
avatar

∎ Localisation : Avec Jill et Manny
∎ Humeur : Indécente, il parait. (Non, c'est sûr)
∎ Vie Sociale : à la vie, à la mort :
Manny, Manny et Manny ! lapinerie !

Les Dominants :
Roman O'Reily ♥ ∞
Placide "Jill" Liners ★★★
Teigneux Jr. Eastwood ★
Cap'tain Marrant Liners ★

Les autres :
Frog Blackson ★★★
Len' Karington ★★
Toby "le gaucher" Goyle ★★
(PNJ) Caméléon Borden ★★
(PNJ) Raisonnable Knoles ★★
(PNJ) Manic Tarentule Grimm ★
(PNJ) Miss Garland
Dents d'lapin Pettigrow
Bébête Rivera -
Grosse-tête Weasley - -
(PNJ) Crevard Denton - -
(PNJ) Morue bouboule Delaway - -

La lie :
La chèvre Cooper
(PNJ) Quatre-pattes Turner et son frère miss monde
(PNJ) Molosse Sleeman
Toutes les bestioles...


MessageSujet: Cid Manning [ACCEPTEE] ~ Serpentard (4e année)   Dim 25 Déc - 16:40




COPYRIGHT BY Gingalove




NOM: Manning
PRÉNOM: Sydney (N'essayez pas de l'appeler comme ça) Neve
SURNOM: Cid
DATE DE NAISSANCE: 07 Octobre 2004
AGE:15
NATIONALITÉ ET ORIGINE: Nationalité Anglaise, origines Australienne par ses grands-parents. Sang mêlé.
BAGUETTE: Bois de citronnier (blanche), écaille de Selkie, 26cm
ANNÉE: 4e
PARTICULARITÉ: Pauvre (s'en est une ? lol)
TIC: Pile ou face ? Cap ou pas cap ? Quitte ou double ??
AVATAR: Ginta Lapina








~> LE PÈRE: Jayden Manning (Sorcier, sang-mêlé, décédé) : Né en Angleterre peu après le déménagement de ses parents, Jayden a toujours été quelqu’un d’optimiste, intègre et obstiné. Bon cœur mais terriblement têtu, lorsqu’il voulait quelque chose, il l’obtenait, mais sans jamais employer de méthodes trop fortes. Sage dans son obstination, il préférait se borner dans la joie, quitte à en devenir agaçant. Patient mais tenace, C’est pour ça qu’il avait été envoyé à Poufsouffle. Il a rencontré Sadie au collège, et ils se sont tout de suite détestés, jusqu’à en devenir les pires ennemis du monde. Il la trouvait très belle, et parfois étrangement gentille, mais elle était aussi susceptible, hautaine et intolérante envers beaucoup de monde et de choses. En plus, elle avait fini par le prendre en grippe, à force de leçons de morale, raison pour laquelle ils se sont haïs jusqu’à la fin du collège. Lui avait pensé qu’il pourrait trouver le bon en elle, comme d’habitude, et n’en démordit pas, même avec la quasi certitude de ne plus la revoir. Après des études poussées en symbolique céleste et divination, il trouva un travail rapidement en tant qu’astro-prédicateur dans un observatoire de la banlieue d’Oxford. Et c’est une prédiction ratée, basée sur les observations d’un collègue, qui le conduisit de nouveau jusqu’à Sadie, peu importe comment et pourquoi. Cette fois, il était décidé à comprendre. Elle était toujours aussi intolérante, et lui toujours aussi entêté. Ils se détestèrent de nouveau pendant un temps, mais il finit par l’amadouer, à force de patience, et de leçons de moral. Ils se marièrent, jusqu’à ce que la mort ne décide de les séparer.

~>LA MÈRE: Sadie Manning, née Gilmore. (Sorcière, sang-mêlé, vivante) : Née en Angleterre, Sadie était une petite fille peureuse, enfermée dans le cocon d’une famille sorcière conservatrice. Peu habituée au monde moldu qui entourait de sa grande majorité les sorciers, elle fut surprise d’apprendre seulement leur existence lorsqu’elle eut 7 ans, et elle en eut aussitôt une peur bleue. Peur menant à la haine, elle voulait les voir disparaître, pour être sûre qu’ils ne feraient jamais de mal aux gens comme elle. A son entrée au collège, elle n’adressait pas la parole aux nés-moldus, susceptible de trahir leur propre race pour celle de leurs parents, et les leçons de morale de cet idiot de Manning ne lui firent pas changer d’avis. Elle hésita à choisir le camp de vous-savez-qui avant la grande bataille, mais finalement ne le fit pas, ce qu’elle regretta au départ, avant d’oublier. Après des études faites d’action et d’expérience, elle choisit une carrière de gardienne, débutant dans une maison de redressement pour sorciers mineurs, avant d’être promue, quelques années plus tard à Azkaban. Retrouvée par Jayden sur, soi disant une erreur de prédiction, elle finit par le laisser entrer dans sa vie, non sans lui en avoir fait baver. Il voyait la fragilité et la peur chez elle, quand les autres ne saisissaient que la colère et la xénophobie. Elle ne le lui a jamais dit, mais il était le seul qui réussissait à la faire se sentir en sécurité, et quand il est mort, elle à tout abandonné pour retrouver ses anciennes peurs et une colère à son paroxysme.

~> LES FRÈRES ET SŒURS : Pas qu'elle sache

~> LES GRANDS PARENTS (Tuteurs) : Oakley et Lain Manning (Sorcier et sorcière, en vie et tuteurs légaux de Cid). Employé d’une minuscule société d’import-export de produits magique d’occasion en Australie, Oakley se laissa entrainer dans une affaire plutôt louche et soi-disant fortement rémunératrice qui le mena à sa délocalisation vers l’Angleterre. Il venait d’apprendre que sa femme était enceinte et avait désespérément besoin de cet argent pour que leur enfant puisse mener une vie décente, mais l’affaire tomba à l’eau et le foyer dut vivre du seul revenu de libraire de Lain pendant un temps. Oakley passa de petits boulots en petits boulots pour payer les fourniture de collège de leur fils, et réussir tant bien que mal à lui offrir des études dignes de ce nom. Quand il trouva un travail, Jayden commença à les aider financièrement, pour qu’ils puissent vivre leur retraite sans avoir a travailler à temps plein, mais depuis sa mort, ils ne touchent plus rien, et ont hérité, en prime, de leur petite fille. Ils l’aiment plus que tout, mais s’inquiètent pour son avenir, et Oakley a du reprendre un travail a temps plein, Lain étant devenue presque aveugle avec l’âge.

Oakley est un homme au grand cœur qui a joué de malchance durant sa vie. Sa femme et sa petite fille sont ses biens les plus précieux. Lain est une femme douce et accommodante, amoureuse des livres et très mélancolique maintenant qu’elle ne peut plus en profiter. Tous deux en veulent énormément à Sadie d’avoir abandonné sa fille, et s’inquiètent de ce qu’elle risque de lui faire subir comme déconvenue, dans le futur. Mais pas seulement : ils l’ont toujours trouvée instable et inquiétante, et ne veulent absolument pas qu’elle influence leur petite fille.







20 lignes minimum
Depuis le jour de sa naissance jusqu’à l’année de ses 5 ans, on peut considérer la vie de Cid comme ayant été assez banale. Elle était une petite fille joueuse, et qui tentait toujours d’argumenter, dès qu’elle sut parler, contre les excellentes raisons de son père pour lui interdire ceci ou cela. Sa mère interdisait moins, mais quand elle le faisait, Sydney n’argumentait pas, pour une raison, incompréhensible à cet âge, et qui allait de paire avec la fascination que Sadie Manning exerçait sur elle.

La famille Manning habitait le village sorcier de Valtree, à plusieurs kilomètres d’Oxford, entourée d’autres familles de sorciers et sans liens directs avec le monde moldu. Son père lui avait parlé des Moldus, mais sa mère elle, ne mentionnait jamais le sujet, et quittait toujours la salle sans rien dire, lorsqu’il était abordé. La relation de Cid avec ses deux parents n’avait rien de comparable, son père lui donnait un amour chaleureux, doux et rassurant, tandis qu’avec sa mère, c’était plus dur, à l’image du regard de Sadie sur toutes choses. Un amour plus violent, mais vraiment très important pour la petite fille. Cet amour là il fallait continuer de le gagner jour après jour.

    Avril 2009 – 4 ans et demi :


Elle aimait bien que ses parents l’appellent Cid, mais les autres enfants trouvaient que ça n’allait pas très bien à une fille.

« Cid, c’est pour les garçons maman ? »
« Cid, ça veut dire "Seigneur". C’était fait pour toi, que tu sois une fille ou un garçon. »

Sydney hocha la tête très lentement, dubitative. Elle ne comprenait pas, mais ne voulait pas décevoir sa mère.

« Et puis certains garçons s’appellent aussi Sydney. »

La petite fille mit quelque secondes à encaisser l’information, mais elle finit par éclater de rire.

    27 Juin 2010 – 5 ans et 8 mois :


Le grand cercueil laqué, couvert de roses blanches, disparut dans un trou béant. La terre avalait son papa, et Sydney se demandait pourquoi. Ses grands-parents lui avaient raconté que des gens méchants l’avaient attaqué pour lui voler des choses, mais ça non plus elle ne le comprenait pas très bien. Sa mère lui serrait la main et elle lui faisait mal, mais la fillette ne disait rien, serrant à son tour le plus possible ses petits doigts autour des siens, comme pour lui répondre.

    07 Octobre 2010 – 6 ans :


Sadie était partie depuis deux mois déjà, et Cid ne pouvait s’empêcher de croire que sa maman avait besoin de vacances. La maison de ses grands parents était beaucoup moins belle que la sienne et elle n’aimait pas vraiment sa chambre, avec le lit bizarre qui sentait un peu le renfermé, et qui grinçait lorsqu’elle bougeait. Ici, on mangeait des pommes de terres dans du bouillon préparé avec des os presque tous les jours, et quasiment jamais de viande. Cid se sentait tout le temps fatiguée, et son père lui manquait beaucoup. Elle se demandait aussi pourquoi sa mère ne l’avait pas emmenée avec elle pour ses vacances, elle ne l’aurait pas gênée, elle n’était pas très grande, pas très encombrante. Cid pleurait souvent, même si elle savait que sa mère n’aurait pas aimé ça.

Aujourd’hui, il y avait du gâteau, et l’odeur s’était rapidement répandue dans toute la petite maison. En entrant dans la cuisine, Cid vit sa grand-mère s’essuyer les mains sur un torchon qu’elle reposa sur un portant de bois, tout craquelé à cause de l’humidité. Son regard lavé s’éclaira soudain devant le beau glaçage blanc, parfaitement lisse.

« Oh Waaah mamie ! »
« Au citron, comme tu les aimes ! »

Et il avait l’air vraiment délicieux. Mais lorsque Sydney souffla ses six bougies, un peu plus tard dans l’après-midi, Lain Manning pinça les lèvres, ridant tristement le contour de sa bouche - Je souhaite que maman revienne vite ! -

    2011 :


« Sydney, viens manger ! »
« Ciiiid ! Pas Sydney, CID !!! »

Parce que ça voulait dire seigneur, et que même avec des vêtements troués, la petite fille savait que c’était fait pour elle. Sa mère n’était toujours pas là, et Cid n’avait jamais très faim, surtout pour du bouillon parfumé à la viande avec trois rondelles de carotte. Elle descendit en trainant les pieds et s’assit à la table du salon sans rien dire d’autre. Les mois avançaient vraiment lentement et il n’y avait pas grand-chose à faire ici, à part courir dans la campagne jusqu’à la lisière de la ville de Banchory, une bourgade écossaise moldue de 6300 habitants. Les moldus n’intéressaient pas sa maman, alors ils étaient inintéressants. Elle regrettait ses cours pour petits sorciers à Valtree, échangés pour des cours particuliers avec ses grands-parents, qui lui apprenaient à lire, à écrire et à compter. Elle savait qu’elle n’était pas loin de l’âge où on un sorcier devait voir apparaître ses premiers pouvoirs, mais rien d’étrange ne s’était jamais produit en sa présence.

    07 Octobre 2011 – 7 ans :


L’oreille collée sur la porte, Cid cherchait à surprendre la discussion de ses grands parents concernant son cadeau d’anniversaire. Elle aurait son gâteau au citron, mais après… Peut-être un nouveau manteau, parce que le sien n’avait plus de doublure et était devenu beaucoup trop petit. En bas, les voix étaient étouffées, et la fillette pestait de ne rien entendre. Elle attrapa la poignée et ouvrit tout doucement la porte qui grinça légèrement. Heureusement, personne ne semblait avoir entendu. BINGO, le cadeau, le cadeau !!! Ah non… Ils parlaient des factures, et Cid souffla, dépitée. Son grand père ronchonnait à cause de la nouvelle taxe sur les transports magiques. Sans ça, il ne pourrait plus aller au travail, alors ils devraient la payer rapidement. Pour le manteau, c’était mal parti… Peut-être une écharpe alors !!

La voix sourde et fatiguée d’Oakley prononça son prénom, et la petite fille poussa un peu plus la porte, jetant un œil par la toute petite embrasure. Toujours pas de cadeau en vue… Mais il y avait apparemment une lettre pour elle, et Cid poussa sèchement la porte avant de débouler en courant près de ses grands parents, tirant sur le bras de son grand père qui fit tomber la pile de courrier sur elle. Soufflant, Cid farfouilla dans les papiers éparpillé pour trouver SA lettre, dont elle arracha le rabat, brisant un petit sceau qui s’effrita dans ses mains. Elle se jeta sur la couverture qui recouvrait l’un des fauteuils et quelque chose glissa sur ses genoux. Elle lut, peinant sur certains mots.

Cid,
A 7 ans, tu dois savoir lire maintenant. Je l’espère. Puisqu’il est temps que je te parle de ce qui s’est vraiment passé. Ton père t’aimait. Mais il a fait l’erreur d’avoir foi en ces gens qui l’ont trahi. Ils nous l’ont pris ce soir là, parce que ce sont des barbares et que c’est ce qu’ils font aux gens comme nous. Ceux qui n’ont pas de magie, ceux qui nous empêchent de vivre au grand jour. Ils l’ont tué et il n’a pas voulu sortir sa baguette, il n’en avait pas le droit, pour préserver le secret de notre existence. Ils l’ont tué par plaisir, parce que ce sont des animaux, sans âme. Ils ont disparu dans l’indignité qui leur revient, sois heureuse ma chérie, eux au moins ne nous causeront plus de torts.

Cid, ne commet pas l’erreur de trop nombreux des nôtres. L’erreur de tes grands parents, qui acceptent de vivre dans la misère à leur porte, quand nous devrions être leurs seigneurs et maîtres. J’espère que tu ne pleures pas ma chérie et que tu es forte. Je t’enverrais une autre lettre, toujours à la même date. Personne d’autre que mon sang ne peut y poser les yeux. Ne fais pas la même erreur que ton père. Je ne veux pas te perdre comme lui.

Sad.

Elle n’avait même pas signé "maman" mais ça, ce n’était pas grave, puisqu’elle lui avait quand même écrit, à elle ! Deux grosses larmes s’écrasèrent sur la lettre, faisant dégouliner l’encre qui s’étira vers le bas, avant de disparaître, comme si un courant d’air venait de souffler sur une phrase écrite dans le sable. Elle ne devait pas pleurer. Cid tourna et retourna le parchemin vierge, avant de se lever. Elle n’avait pas tout compris à ce que sa mère lui disait et elle avait peur de la décevoir en ayant mal compris le reste. Elle se redressa en hoquetant et quelque chose tomba sur le plancher. Une mornille d’argent. Elle la ramassa et la trouva énorme dans sa main, puis elle la glissa dans sa poche, en compagnie de la feuille blanche, pliée en quatre. Oakley et Lain étaient restés sans rien dire pendant qu’elle lisait et Cid sortit de la maison en courant, sans répondre à leurs appels.

    07 Octobre 2013 – 9 ans :


Une lettre, une seule par année. Des mots que Cid comprenait de mieux en mieux en grandissant. Ne pas faire le mauvais choix, ne pas faire confiance aux animaux méprisables, ne rien devoir à personne. Sa mère reviendrait un jour, bientôt, et elle ne la décevrait pas. Cid était fébrile à chaque veille d’anniversaire et au moment d’ouvrir sa lettre, elle serrait fortement sa mornille dans son poing, comme si elle avait tenu la main de sa mère. Sadie reviendrait et elle serait fière d’elle. Oui mais… la petite fille n’était pas une sorcière, pas encore. Rien ne se décidait à arriver.

« Pile demain, face jamais. »

Elle lança la mornille avant de la rattraper d’une main. Face. La colère déforma ses traits et sa gorge se serra. Merde, jamais… Elle hésita à relancer. Pas possible qu’elle ne soit pas une sorcière, même si elle avait déjà 9 ans.

« Cid ! »

Déçue par la destinée, elle se précipita quand même dans le salon, arrachant sa lettre aux mains de son grand père. Il avait l’air inquiet, comme chaque année. Et comme chaque année, Cid, sortit aussitôt après avoir lu. Elle marcha jusqu’à la ville, en donnant des coups de pieds sur le chemin de terre. Sans doublure, son manteau lui irritait la peau et ses poignets étaient tout rougis de frottement. Au loin, on voyait les cheminées de Banchory, une ville pleine d’animaux qu’elle regardait de loin. Elle ne voulait pas être eux, il fallait qu’elle soit une sorcière.

« Pile demain, face jamais. »

Elle tira la pièce de sa poche. Pile. Quand elle la retourna, la seconde face affichait pile, elle aussi.

    07 Octobre 2015 – 11 ans :


11 ans enfin !!! Sauf qu’il allait falloir attendre encore un an pour entrer à Poudlard. Tant pis, de toute façon elle avait besoin de ce temps pour se faire de l’argent et acheter une baguette. Pour le moment, elle était loin d’avoir réuni la somme qu’il lui fallait pour ça, mais elle ne désespérait pas. A grand coups de services, de paris gagnés et de troc, elle devait en avoir au moins… Le quart. Mais elle y arriverait. Elle volerait même s’il le fallait, à la ville, pour troquer plus. Parce qu’elle ne voulait rien demander à ses grands parents. Oakley travaillait comme un dingue et Lain elle, ne voyait pas plus loin que le bout de son nez. La lettre arriva, comme chaque année et Cid l’accueillit plus fébrile que jamais. Fière de faire ce qu’il fallait pour satisfaire sa mère.

    Aout 2016 :


Elle n’avait pas réussi. A deux semaines de la rentrée, Cid n’avait pas réuni la somme qui lui permettrait d’acheter sa baguette. Elle avait envie de pleurer quand son grand père l’emmena sur le chemin de traverse et cacha sa déception sous une grosse capuche râpée au moment d’acheter ses livres d’occasion et une paire de robes de sorcière trop grandes, et qui le resteraient pour un temps, puisque sa grand-mère n’y voyait plus assez pour les reprendre à sa taille. Elle avait hérité d’un vieux chaudron appartenant à ses grands parents et d’une gigantesque malle dans laquelle elle aurait pu entrer deux fois sans problèmes, surement d’une super qualité vu l’âge qu’elle devait avoir. En revenant à la maison, la déconvenue se lisait sur son visage, mais elle ne disait rien. Elle n’avait pas envie d’être réconfortée et quand sa grand-mère passa le seuil de sa porte, Cid eut envie de disparaître, pour ne pas avoir à lui parler.

« Cid… Nous avons encore une petite chose pour toi. »

Elle se déplaçait lentement, courbée comme un roseau sous le vent. Cid la trouvait pathétique et ça la rendait triste. Elle rabattit la couette sur sa tête.

« Laisse-moi tranquille mamie… J’ai besoin de rien. »

Elle la sentit s’asseoir sur le vieux matelas qui grinça. Et Cid se retourna, face au mur, repliant ses jambes contre elle.

« Elle était à ton père. »

Un long soupir souleva la forme qui se dessinait sous la couette, avant que n’apparaisse une petite tête blonde et décoiffée. Lain sourit et tendit la baguette à la petite fille. Elle était en bois blanc. La baguette de quelqu’un d’autre, ça ne marchait pas comme sa propre baguette, mais c’était une baguette quand même, et celle de son père. Cid la prit des mains de sa grand-mère doucement. C’était mieux que rien.

« Merci mamie… »

    01 Septembre 2016 :


Partir d'Écosse pour retourner en écosse. Le prix du voyage lui sembla exorbitant et inutile, mais son grand père tint à l’accompagner jusqu’au train. Elle sauta dedans bien avant qu’il ne prenne le départ, et entra dans une cabine où était assis un petit garçon.

« Salut, j’m’appelle Cid ! »
« Salut ! Première fois ? J’suis Roman, deuxième année, mais tu peux m’appeler Manny. »

Il la détailla avant de faire la grimace.

« C’que t’es mal fringuée. T’es sûre que t’es une sorcière ? »
« Meilleure que toi ! »
« Menteuse. »
« Pile meilleure, face, moins bonne. »

Elle sortit la mornille de sa poche. Les deux faces étaient retournées à la normale depuis longtemps. Cid la lança en l’air au moment où le train démarra. Pile. Elle rangea sa pièce, fière d’elle, lorsqu’une petite fille entra dans la cabine en trainant ses affaires. Roman souffla, frappant du poing devant une Sydney médusée.

« Mais dégage Lacey ! On accueille que les vrais sorciers ici ! »

La petite fille recula avec un regard sévère, et Manny se tourna vers Cid.

« Au fait, tes parents c’est des sorciers hein ? »

Cid hocha la tête, avant qu’un petit sourire n’éclaire sa tête blonde.

« J’suis pas un animal. »

Cette fois, c’est Roman qui sourit.

« Okay, tope là alors ! »

    Ses premières années à Poudlard :


Ici, il ne valait mieux pas crier à l’animal en voyant débarquer un enfant de Moldus. Mais ça n’empêchait pas de le penser bien fort. Des gens comme elle, Cid ne savait pas exactement combien pouvait en compter le collège, mais elle était décidée à les trouver, parce qu’elle savait que ce n’était pas seul qu’on arrivait à changer le monde. Mais ce n’était pas pauvre non plus qu’on pouvait le faire et malgré le fait qu’elle pouvait se servir de la baguette de son père, elle s’était promis d’avoir un jour la sienne, par tous les moyens.

Elle avait passé sa première année à se familiariser avec Poudlard, aidée par Roman et la seconde à faire savoir aux gens que s’ils avaient besoin de quelque chose, elle pouvait le dénicher pour eux, moyennant un certain prix. Elle passa aussi pas mal de temps à se renseigner sur les gens, leurs ascendances, leurs idéaux, autant qu'elle le pouvait. On n’avait rien sans rien et elle se faisait une fierté de rendre œil pour œil, dent pour dent. Jamais de dettes, ne jamais rien devoir aux gens était l’un des principes qu’elle appliquait à la lettre. Elle lançait aussi des paris sur les match de Quidditch, les tournois de bavboules et même les résultats des BUSE et des ASPIC de certains. Pas de petit profit ! Elle finirait par l’avoir, sa baguette. En cours, on pouvait dire qu’elle galérait pas mal, principalement parce qu’avec une baguette incontrôlable, on n’arrivait jamais à s’en sortir aussi bien que les autres, mais elle se débrouillait pour réussir, parce que sa mère n’accepterais jamais de revoir une fille décevante. C’était ça le vrai but. La revoir et être l’image exacte de ce que Sadie Manning désirait voir en elle.






Pour les 6ème et 7ème années seulement

• Sortilèges:
• Défenses contre les forces du mal:
• Métamorphose:

• Potions:
• Botanique:
• Soins aux créatures magiques: (Facultatif)

• Divination: (Facultatif)
• Arithmancie: (Facultatif)
• Rune: (Facultatif)

• Histoire de la magie:
• Étude des Moldus:
• Astronomie: (Facultatif)



15 lignes minimum !
    Physique :

Blonde et toute blanche, si ça fait bien sur le papier, en vrai, ça lui donne avant tout l’air plus fragile qu’elle n’est. Surtout qu’elle est aussi plutôt mince et un peu garçonne à cause de son style vestimentaire. Ses fringues souvent trop grandes cachent pourtant une musculature fine et solide, qui la rend plus forte qu'il n'y parait. Elle est plutôt sportive, bouge trop et ne mange pas toujours assez. Pas le temps, un business par-ci, une affaire par là, ça en fait louper des pauses déjeuner ! Toutes ses affaires sont au rabais, bouquins, fringues... Tout. Pourtant elle n’aime pas avoir l’air pauvre et mal fringuée, en plus c’est mauvais pour les affaires, mais on n’a pas toujours ce qu’on veut dans la vie. Ses yeux sont bleu-gris et elle est de taille tout à fait moyenne pour son âge (1m62). Elle a un style vestimentaire pas toujours contrôlable, au gré de ce qu’elle arrive à obtenir et aussi un peu de son humeur. Quand elle veut avoir quelque chose ou quelqu’un, elle peut toucher à une drôle de sensualité, un peu sauvage et le reste du temps, elle fait avec ce qu’elle a. Pas vraiment les moyens d’être mise en valeur, mais elle sait que sa "féminité" est une arme à ne pas négliger. Et puis, ça aussi ça se monnaye, tant que c’est elle qui a le mot de la fin.

    Caractère :

Énergique, sardonique, parfois pathétique… Cid est addict aux paris, aux défis, aux jeux de dés, de cartes, aux courses et aux compétitions stupides. Pourquoi ? Parce que l’un des meilleurs moyens d’obtenir rapidement ce qu’on veut, c’est parier sur des trucs débiles et tout oser. Tout se joue, tout se monnaye, se troque aussi parfois, et pas mal de trucs se volent si on s’y prend bien. Elle ne fait pas la manche, soit elle gagne "honnêtement", soit elle le fait par la ruse, mais elle n’aime pas les présents, ça lui donne l’impression d’avoir une dette envers quelqu’un, et ça c’est ce qu’elle déteste quasiment le plus au monde. Si elle vient à contracter ce genre de dettes morales, elle fera tout pour les acquitter, vite et bien, ou tentera de les effacer dans un quitte ou double, au risque de récolter pire (ça c’est ce qui s’appelle une sale manie). Cid est extravertie, aime profiter de la vie comme elle l’entend, mais ça ne veut pas dire qu’elle apprécie tout le monde, loin de là. Elle a seulement choisi d’avoir une vie sociale plutôt que d’envoyer chier à tour de bras, parce que c’est comme ça qu’on s’en sort dans la vie, non ? Surtout quand on a besoin des autres pour obtenir ce qu’on veut. Elle n’est donc pas solitaire, et aime s’entourer de réseaux ramifiés de personnes utiles, mais ce ne sont pas pour autant des gens auxquels elle tient. Le désir, sans distinction de genre et l'amour... Mmn, mouais...

Elle a du mal avec les pro-Moldus, vraiment, parce qu’elle sait que sa mère les méprise. Elle aime encore moins les Moldus, barbares fiers de vivre en étouffant les sorciers sans même le savoir. S’ils savaient, ils auraient peur… Et ils auraient raison. Quant aux sorciers qui se satisfont de leur sort : se cacher, ramper, avoir l’air de trouver ça normal ou se contenter de penser qu’on ne peut rien y faire, ceux là pourront rejoindre les Moldus dans la fosse commune… Plus tard… Lorsque les gens qui pensent comme elle et comme sa mère feront changer les choses. Parce que même sans le sous, elle est ambitieuse, elle attaque, elle ose, et la politique est un corps de métier pour menteurs, alors…

Elle choisit ses propres limites. Faire semblant de sortir avec un loser pour quelques gallions. Un baiser, une mornille, peu importe. Sa fierté, parce qu’elle en a, se trouve ailleurs, dans le regard de sa mère, dans ses idéaux, et aussi dans ce mot souverain qu’est le "non", tout le reste est accessoire. Elle sait ce dont elle n’a pas besoin, et elle sait surtout dire aux gens d’aller se faire foutre quand elle considère qu’elle ne leur doit rien et qu’ils n’ont rien à lui apporter. Proposez, elle dispose.







5 lignes minimum !
Elle aime l’attaque, et agir, et rire, et se faire plaisir ! Elle aime jouer à pile ou face, elle a toujours une vieille mornille toute poli d’usure sur elle, pour jouer sa vie en mode binaire : son p’tit truc, son gri-gri, son porte bonheur. Elle adore son meilleur ami. Elle aime sa mère, plus que tout, elle veut la rendre fière. Elle aime marchander et gagner, et aussi les trucs acides : Citron, suçacide, vinaigre, mais aussi le jus de citrouille, corsé ou non. Elle aime beaucoup les runes et les sortilèges. Elle n’aime pas, bah… Avoir l’air pauvre et mal fringuée. Elle n’aime pas perdre et par-dessus tout contracter des dettes. Elle n’aime pas non plus le monde Moldu, mais n’est pas assez bête pour le crier sur tous les toits, elle n’aime pas devoir se cacher en tant que sorcière, mais est quand même persuadée que les Moldus chercheraient à traquer les sorciers pour les décimer jusqu’au dernier s’ils savaient… Et ça non plus, elle n’aime pas. Elle déteste les lois actuelles du monde sorcier et aspire à un changement de grande envergure.





Comment avez-vous connu le forum ?: (Cochez la case qui convient)

• Top site [x]
• Forum de Pub []
• Bouche à oreille []
• Autres []
• Si autres, précisez :
Depuis combien de temps faites-vous du RP ? 3 ans

MOT DE PASSE : OK =) (Lulu)

Une dernière remarque ? Bonjour ? ^^


Dernière édition par Cid N. Manning le Mar 27 Déc - 20:22, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annah Jones
Professeur De Métamorphose
Professeur De Métamorphose
avatar

∎ Humeur : Mauvaise dernièrement
∎ Vie Sociale : Compliquée, multiple, paradoxale et controversée

MessageSujet: Re: Cid Manning [ACCEPTEE] ~ Serpentard (4e année)   Lun 26 Déc - 15:48

Bienvenue parmi nous Cid ^^
Préviens ici lorsque tu auras terminé ou si tu as des questions.

Bon courage pour la suite de ta fiche Smile

________________________________________________
Mlle Jones/Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cid N. Manning
Serpentard 4e année
 Serpentard  4e année
avatar

∎ Localisation : Avec Jill et Manny
∎ Humeur : Indécente, il parait. (Non, c'est sûr)
∎ Vie Sociale : à la vie, à la mort :
Manny, Manny et Manny ! lapinerie !

Les Dominants :
Roman O'Reily ♥ ∞
Placide "Jill" Liners ★★★
Teigneux Jr. Eastwood ★
Cap'tain Marrant Liners ★

Les autres :
Frog Blackson ★★★
Len' Karington ★★
Toby "le gaucher" Goyle ★★
(PNJ) Caméléon Borden ★★
(PNJ) Raisonnable Knoles ★★
(PNJ) Manic Tarentule Grimm ★
(PNJ) Miss Garland
Dents d'lapin Pettigrow
Bébête Rivera -
Grosse-tête Weasley - -
(PNJ) Crevard Denton - -
(PNJ) Morue bouboule Delaway - -

La lie :
La chèvre Cooper
(PNJ) Quatre-pattes Turner et son frère miss monde
(PNJ) Molosse Sleeman
Toutes les bestioles...


MessageSujet: Re: Cid Manning [ACCEPTEE] ~ Serpentard (4e année)   Mar 27 Déc - 19:46

Plus que physique et caractère et les goûts !! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cid N. Manning
Serpentard 4e année
 Serpentard  4e année
avatar

∎ Localisation : Avec Jill et Manny
∎ Humeur : Indécente, il parait. (Non, c'est sûr)
∎ Vie Sociale : à la vie, à la mort :
Manny, Manny et Manny ! lapinerie !

Les Dominants :
Roman O'Reily ♥ ∞
Placide "Jill" Liners ★★★
Teigneux Jr. Eastwood ★
Cap'tain Marrant Liners ★

Les autres :
Frog Blackson ★★★
Len' Karington ★★
Toby "le gaucher" Goyle ★★
(PNJ) Caméléon Borden ★★
(PNJ) Raisonnable Knoles ★★
(PNJ) Manic Tarentule Grimm ★
(PNJ) Miss Garland
Dents d'lapin Pettigrow
Bébête Rivera -
Grosse-tête Weasley - -
(PNJ) Crevard Denton - -
(PNJ) Morue bouboule Delaway - -

La lie :
La chèvre Cooper
(PNJ) Quatre-pattes Turner et son frère miss monde
(PNJ) Molosse Sleeman
Toutes les bestioles...


MessageSujet: Re: Cid Manning [ACCEPTEE] ~ Serpentard (4e année)   Mar 27 Déc - 20:59

J'ai finiii !

Enfin je pense =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annah Jones
Professeur De Métamorphose
Professeur De Métamorphose
avatar

∎ Humeur : Mauvaise dernièrement
∎ Vie Sociale : Compliquée, multiple, paradoxale et controversée

MessageSujet: Re: Cid Manning [ACCEPTEE] ~ Serpentard (4e année)   Mar 27 Déc - 21:12

Jolie fiche Smile

Je te valide, le choixpeau ne va pas tarder

________________________________________________
Mlle Jones/Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le Choixpeau Magique
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Cid Manning [ACCEPTEE] ~ Serpentard (4e année)   Mar 27 Déc - 21:27

Mais qui voilà... Une petite rusée. Ambitieuse de surcroit, qui sait cacher son jeu. L'apparence cache des fois bien des choses. Vous êtes faite pour SERPENTARD !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cid Manning [ACCEPTEE] ~ Serpentard (4e année)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cid Manning [ACCEPTEE] ~ Serpentard (4e année)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of Poudlard (Le retour de Poudlard) :: POUR COMMENCER :: Votre fiche de présentation :: { Présentations acceptées }-